Catherine BOULANGER
LA MÂLE ETREINTE
(C.BOULANGER)

A la Marie de Lio...

Quand je pense à ceux qui t'envient
S'ils savaient ce que tu vis…
On ne voit que ce qu'on peut voir
Faut pas croire !
Ce ne sont pas les gens les plus beaux
Qui ont les plus belles histoires
Coup de pot, coup de poing
Va savoir !…
Toi ce que tu veux
C'est vivre comme eux
Parfois
Des amours tranquilles
Pas si facile !…
Si la passion dévastatrice c'est la rançon des actrices
C'est pas la gloire !

Quand je pense à ceux qui t 'envient
S'ils savaient ce que tu vis…
Y a des démons qui passent comme des anges
Ça donne le change !
Ce ne sont pas toujours ceux qui pleurent
Qui ont le plus de chagrin
La pudeur ou la peur
Retient ….
Toi ce que tu veux
C'est un amoureux
Parfois
Qui te laisse vivre
Colombe libre
S'il faut lui briser les ailes pour être sûr qu'elle soit fidèle
Quel vol cruel !

Quand je pense à ce qu'ils ont dit
S'ils savaient comme je les maudis
Ils l'ont joué sur du velours
Le couplet d'amour
Ce n'est pas en sortant de l'ombre
Qu'on se libère des souvenirs
Bien trop sombres, dans un monde
Sans désir
Moi ce que je veux
C'est qu'on dise odieux
Cent fois
Ce geste force née du mâle
Qui marque un poing final
Si l'on juge les accès de haine comme des excès de " je t'aime "
C'est pas la peine !
Tu en as perdu la vie
Toi qui étais mon amie
Mon miroir, mon regard
Sans fard
Tes secrets furent mes non dits
L'amitié jamais trahie
Un regret, des espoirs
Trop tard …


   

Accueil


©Catherine BOULANGER - Reproduction même partielle interdite.